Moins de particules fines en 2012 mais encore trop de dépassements

31/12/12 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

L'année 2012 a été plus favorable que 2011 en matière de particules fines mais on constate toujours des dépassements, en Belgique, des normes européennes. Des mesures supplémentaires seront donc nécessaires pour poursuivre l'amélioration de la qualité de l'air aux niveaux local, régional et européen, estime Frans Fierens, collaborateur scientifique à la Cellule interrégionale de l'environnement (CELINE).

Moins de particules fines en 2012 mais encore trop de dépassements

© Thinkstock

En raison d'un nombre trop élevé de dépassements des normes, notre pays risque d'être assigné par la Commission européenne devant la Cour de Justice de l'Union européenne. Une éventuelle condamnation pourrait être assortie d'astreintes.

La norme journalière européenne en matière de concentration de particules fines PM10 s'élève à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) et cette concentration journalière ne peut être dépassé plus de 35 jours par an. Quant à la moyenne annuelle de concentrations de PM10, elle ne peut dépasser le seuil de 40 µg/m3.

D'après le site de CELINE, de nombreuses stations de mesures à travers le pays ont enregistré un nombre trop élevé -quoiqu'en baisse par rapport à 2011- de dépassements de la norme journalière en matière de PM10. Au total, 16 stations ont dépassé cette année la limite des 35 jours, contre 26 stations en 2011.

Ainsi, 58 dépassements quotidiens ont été constatés à Haren (région bruxelloise) depuis le début de 2012, pour 48 dépassements à Engis, 41 à Anvers, 37 à Gand, 36 à Mons, Angleur et Jemeppe-sur-Meuse.

La situation s'est par contre sensiblement améliorée par rapport à 2011 dans les stations de mesure, notamment, de Liège (34 dépassements), Charleroi (33), Marchienne-au-Pont (31), Saint-Nicolas (31) ou encore Molenbeek-Saint-Jean (29).

En savoir plus sur:

Nos partenaires