"Les tartines d'un écolier sur cinq finissent chaque jour à la poubelle"

03/02/15 à 14:34 - Mise à jour à 14:34

Source: Belga

Près de 40% (39,1%) des élèves de 8 à 12 ans affirment ne pas achever leur repas de midi (tartines ou repas chaud) plus de deux fois par semaine (28,9% des enfants interrogés) ou même tous les jours (10,2%), indiquent mardi Tetra Pak et GoodPlanet Belgium, qui ont réalisé une étude sur le sujet auprès de 350 enfants.

"Les tartines d'un écolier sur cinq finissent chaque jour à la poubelle"

© iStock

"Les tartines d'un écolier sur cinq finissent chaque jour à la poubelle", ressort-il de l'étude. Pourtant, 66 % des écoliers interrogés reconnaissent être informés à l'école du gaspillage alimentaire. Mais le manque de temps pour manger à son aise lors de la pause, une heure réservée au lunch trop précoce et à laquelle ils n'ont pas encore réellement faim, ou encore des portions trop grandes les poussent finalement à laisser une partie de leur repas de côté.

Parmi les enfants emmenant leurs tartines, certains gardent les restes pour plus tard dans la journée. Pour les abonnés au repas chaud en revanche, les résidus de midi finissent prioritairement à la poubelle. "Plus de la moitié des enfants qui jettent leurs aliments le font à cause de portions trop copieuses", établit l'étude.

Pour éviter les restes, il est conseillé de servir les repas chauds dans de petites assiettes, retarder la pause de midi et accorder plus de temps aux élèves pour manger. Un meilleur fonctionnement du réfectoire peut aussi permettre de manger plus longtemps en évitant les pertes de temps dans les files, par exemple.

Pour éviter de jeter les restes, GoodPlanet et Tetra Pak préconisent par ailleurs l'installation d'un bac à compost ou d'un élevage de poules dans l'école. Les repas chauds excédentaires peuvent quant à eux être donnés à une association d'aide aux sans-abri ou aux personnes en situation précaire, ou être retravaillés lors d'une journée "restes", dans des quiches, etc.

L'association GoodPlanet Belgium propose également aux écoles qui le souhaitent un cours sur le gaspillage alimentaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires