Les insectes, une alternative à notre alimentation

30/07/13 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Le Vif

Deux milliards d'êtres humains dans le monde consomment déjà des insectes. Aux Etats-Unis, au Canada et en Europe, on n'est pas encore convaincus par les bonbons au papillon, la vodka au scorpion ou encore un curry d'insectes.

Les insectes, une alternative à notre alimentation

© Chugrad McAndrews

Brochettes de sauterelles, barres chocolatées aux vers, cookies aux larves et au chocolat blanc... tant de plats promus par la FAO pour lutter contre la faim dans le monde. Consommer des insectes est une pratique répandue dans certaines régions d'Afrique, d'Asie et d'Amérique Latine qui dégustent près de 400 espèces différentes telles des friandises. Cette pratique porte le nom d'entomophagie. La FAO recommande un élevage d'insectes à grande échelle pour nourrir les populations. Fourmis, abeilles, cafards, vers de farine, sauterelles, tarentules présentent un très bon apport nutritif avec une teneur élevée en protéines (60%) et en matières grasses (30%).

Les gens montrent encore beaucoup de réticences face à cette nouvelle cuisine. Mais en insistant sur le beau et le bon, comme l'a fait David George Gordon, voir des petites bestioles dans l'assiette mettra l'eau à la bouche de plus d'un. Dans son nouveau livre, "the bug chef", le chef des insectes propose 40 recettes à base d'insectes. La présentation stylisée des aliments dans l'assiette rend ses plats plutôt appétissants. Découvrez ci-dessus des images extraites de la nouvelle édition de The Eat-A-Bug CookBook.

Nos partenaires