Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 17,9% dans l'UE depuis 1990 serre

04/11/15 à 15:09 - Mise à jour à 15:08

Source: Belga

Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 17,9% dans l'Union européenne (UE) depuis 1990, ressort-il du Livre statistique 2015 sur l'énergie, les transports et l'environnement d'Eurostat, l'office statistique européen. La part des énergies renouvelables dans la consommation d'énergie a augmenté, même si la consommation primaire d'énergie s'établit au même niveau qu'il y a 25 ans.

Les émissions de gaz à effet de serre ont baissé de 17,9% dans l'UE depuis 1990 serre

Illustration. © BELGA/Benoît Doppagne

Les plus fortes baisses des émissions de gaz à effet de serre ont été constatées dans les pays baltes et en Roumanie, où ils ont diminué de plus de moitié. Les émissions ont en revanche augmenté à Malte (+56,9%), à Chypre (+47,7%) ou en Espagne (+22,5%) notamment. En Belgique, elles ont baissé de 17,4% entre 1990 et 2012.

Le secteur des transports est la deuxième source d'émission de CO2 dans l'UE, rappelle Eurostat. La part du rail dans le transport de passagers a globalement augmenté entre 2003 et 2013, surtout en Autriche ou au Royaume-Uni. À l'inverse, l'importance du rail dans le transport de marchandises a diminué dans la plupart des pays sur la même période. Dans l'ensemble de l'UE, la part du chemin de fer dans le transport terrestre de passagers est passée de 6,7% en 2003 à 7,6% en 2013, alors qu'elle baissait de 18,3% à 17,8% pour le transport de marchandises. En Belgique, la part rail a augmenté dans les deux catégories, mais se situe en dessous de la moyenne européenne.

À partir de 1995, la consommation primaire d'énergie dans l'UE a augmenté pour atteindre un pic en 2006. Depuis, elle connaît une baisse générale, qui l'a ramenée à son niveau de 1990. Par rapport à 2005, la consommation primaire d'énergie a reculé en 2013 dans tous les États membres de l'UE, à l'exception de l'Estonie et de la Pologne. Vingt États membres de l'UE ont déjà atteint leur objectif national inscrit dans la stratégie Europe 2020, tandis que la Belgique, entre autres, affiche une consommation d'énergie encore supérieure à son objectif. Enfin, la part des énergies renouvelables dans la consommation brute s'est globalement accrue dans l'UE. Elle est la plus élevée en Suède (52,1%) et la plus faible au Luxembourg (3,6%).

En Belgique, la proportion du renouvelable est passé de 1,9% en 2004 à 7,9% en 2013, alors que son objectif est 13% en 2020.

Nos partenaires