Les eaux souterraines couvrent 70% des besoins en Belgique mais sont menacées

05/06/14 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Le Vif

Les eaux souterraines couvrent en Belgique 70% des besoins en eau, mais elles sont menacées par les conséquences de la croissance démographique et économique. Le Comité Belge des Hydrogéologues (CBH) présente vendredi à Bruxelles un livre sur les eaux souterraines et les dépôts géologiques d'où elles proviennent en Belgique.

Les eaux souterraines couvrent 70% des besoins en Belgique mais sont menacées

© UBS : Vincent Gerber - Vincent Kalut

"Malgré sa petite superficie, la Belgique est caractérisée par une grande variation des sédimentations géologiques, dont une partie importante présentent des caractéristiques aquifères", explique le professeur Kristine Walraevens (Ugent).

"Les nappes souterraines couvrent environ 70% des besoins en eau de la Belgique. Cette part monte à près de 80% en Wallonie et à Bruxelles et descend à environ 60% en Flandre. C'est grâce à l'accessibilité généralement aisée de nos couches aquifères, et surtout à la quantité et la qualité des eaux souterraines dans les sédimentations géologiques qui forment les couches aquifères belges."

La Belgique est donc riche en eaux souterraines, mais la quantité et la qualité de celles-ci sont continuellement menacées par les conséquences de la croissance démographique et économique, principalement par les effets de l'urbanisation croissante et des changements climatiques.

Dans l'ouvrage bilingue les auteurs rassemblent et synthétisent les connaissances sur les couches aquifères en Belgique. Le livre est destiné tant aux scientifiques qu'à un public plus large.

Nos partenaires