Les averses nuisent à de nombreuses cultures agricoles

13/07/12 à 19:08 - Mise à jour à 19:08

Source: Le Vif

Les mauvaises conditions climatiques de cet été menacent de nombreuses cultures agricoles, s'inquiète Bernard Bodson, professeur à la faculté Gembloux Agro-Bio Tech de l'Université de Liège. L'humidité et la chute des températures engendrent maladies et problèmes de croissance.

Les averses nuisent à de nombreuses cultures agricoles

© Thinkstock

Les agriculteurs ne peuvent pour le moment pas encore entamer la récolte des orges d'hiver, pourtant prévue en juillet. "Les graines doivent d'abord être sèches", confirme Bernard Bodson. "Les agriculteurs sont donc obligés de reporter le début de la récolte à cause de la pluie."

L'humidité favorise également le développement de champignons. Propices aux maladies, ils détruisent les feuillages du blé et des pommes de terre. "On constate par exemple l'apparition du mildiou sur les pommes de terre, une maladie qui se développe justement à cause de l'humidité", illustre Bernard Bodson. "Les pommes de terre seront moins grosses et, si la pluie persiste, de la pourriture pourrait également apparaître."

Les températures, plus basses que la moyenne saisonnière habituelle pendant le mois de juillet, menacent surtout la culture du maïs. Plante d'origine tropicale, le maïs a besoin de chaleur pour se développer. "Leur croissance prend du retard cette année", constate Bernard Bodson. "Les maïs sont d'ailleurs plus petits que les années précédentes."

Les agriculteurs essaient de s'adapter aux conditions climatiques difficiles et traitent les maladies à l'aide de produits spécifiques. Mais les terres restent difficilement accessibles et le traitement, chassé par la pluie, n'a pas le temps d'agir.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires