Le Rwanda va réintroduire des lions dans un de ses parcs naturels

27/06/15 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Belga

Sept lions d'Afrique du Sud vont être réintroduits au Rwanda pour la première fois depuis la disparition de l'espèce dans le pays à la fin des années 1990, selon un communiqué de l'organisation gérant le parc de l'Akagera (est).

Le Rwanda va réintroduire des lions dans un de ses parcs naturels

© REUTERS

"Le retour des lions à l'Akagera est une étape importante pour la conservation du parc et pour le pays", a déclaré Peter Fearnhead, le directeur d'African Parks, l'organisation en charge de la gestion du parc de l'Akagera, cité dans le communiqué reçu samedi.

Le groupe composé de cinq femelles et deux mâles, donnés par deux réserves sud-africaines de la province du Kwazulu-Natal (est), doit arriver au Rwanda par avion lundi.

Selon Yamina Karitanyi, responsable du tourisme à l'Office rwandais du développement (RDB), cette réintroduction "va favoriser l'équilibre naturel de l'écosystème" et apporter un nouvel attrait touristique au Rwanda.

Les lions de l'Akagera avaient été décimés après le génocide de 1994 (environ 800.000 morts selon l'ONU, essentiellement parmi la minorité tutsi), lors du retour d'Ouganda et de Tanzanie de réfugiés rwandais. Ces derniers avaient occupé une partie du parc, faute de sites de réinstallation, et avaient exterminé le prédateur afin de protéger leur bétail.

A leur arrivée dans le parc, les lions seront mis en quarantaine pendant au moins deux semaines avant d'être lâchés dans la nature. Le parc est clôturé, mais les félins seront tout de même équipés de "colliers satellites" afin de réduire le risque qu'ils n'entrent dans des zones habitées, détaille le communiqué.

Le parc national de l'Akagera, qui tire son nom de la rivière Kagera qui le borde, est situé dans l'est du Rwanda, à la frontière avec la Tanzanie. Cette réserve naturelle, dans laquelle cohabitent entre autres des girafes, des zèbres, plusieurs espèces d'antilopes, des buffles, des léopards et des éléphants, a accueilli en 2014 près de 28.000 visiteurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires