Le risque d'avalanches accidentelles est élevé dans les Alpes

31/12/13 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Source: Le Vif

"Le risque élevé d'avalanches de type accidentel concerne la plupart des massifs alpins. Pour les autres massifs, c'est un cran en dessous", a indiqué Météo France, joint mardi par téléphone par l'agence Belga. "Le risque est surtout élevé dans les massifs de Savoie et du nord des Hautes-Alpes."

Le risque d'avalanches accidentelles est élevé dans les Alpes

© Reuters

Cette année, les avalanches sont dues à une mauvaise structure du manteau neigeux, "il y a très peu de cohésion entre les couches neigeuses, principalement à cause du beau temps du début de mois de décembre. Les couches sont déstructurées", explique Météo France, qui précise que ces couches fragiles pourraient perdurer une grande partie de l'hiver.

Météo France déconseille donc aux skieurs de se rendre dans des zones hors-pistes peu fréquentées, où la neige n'a pas été tassée par le passage des skieurs. "La baisse du risque est très faible et le nombre d'avalanches dépendra surtout de la sécurité des skieurs." Sur les 23 massifs alpins français, neuf présentent actuellement un risque élevé d'avalanches accidentelles (risque de 4 sur une échelle allant de 1 à 5), cinq en Savoie et quatre dans les Hautes-Alpes.

Touring, qui possède un service d'assistance de voyage, met également en garde des avalanches, nombreuses en ce début de saison. "Il faut porter un bip d'avalanche en-dessous de la première couche de vêtements, et pas dans son sac à dos. Il faut également éviter les pentes raides avec de la nouvelle neige ou les pentes à l'ombre.", précise Touring. Depuis le 24 décembre, 7 personnes sont décédées dans des avalanches. Quatre personnes dans les Alpes françaises, deux dans les Alpes italiennes et un homme dans les Alpes au Liechtenstein

Nos partenaires