Le loup de retour aux Pays-Bas

08/08/13 à 10:42 - Mise à jour à 10:42

Source: Le Vif

Le cadavre d'une louve a été découvert ce 4 juillet au bord d'une route aux Pays-Bas. Beaucoup ont crié au coup monté et pourtant... Des scientifiques viennent de confirmer qu'il ne s'agit pas d'une plaisanterie.

Le loup de retour aux Pays-Bas

© AFP

150 ans après sa disparition, le loup serait de retour chez nos voisins du nord. La présence d'un loup n'a rien de surprenant en soi puisque des meutes vivent et se reproduisent déjà de l'autre côté de la frontière, en Allemagne. Il est vrai que la population des loups en Europe a fortement progressé suite à l'instauration d'une politique de réintroduction dans les années nonante. L'animal âgé d'un an et demi serait originaire d'Europe de l'Est, non loin de la frontière russe. Son ADN correspond à 96,5 % avec le loup de Carpates. Il serait venu par ses propres moyens aux Pays-Bas.

Une théorie pas si farfelue lorsqu'on sait que certains loups peuvent déplacer sur plus de 1000 kilomètres et qu'un quart des loups font de très longs trajets pour trouver de nouveaux territoires. En outre, il existe dans cette région une surpopulation de chevreuils et d'oies (les encas préférés des loups) qui a pu susciter leur convoitise.

Bien que beaucoup ont crié au coup monté, des scientifiques viennent donc de confirmer que la louve retrouvée au bord de la route avait bien été tuée par un violent coup sur la tête "apparemment causé par une voiture" et que le cadavre "ne montre pas d'indices indiquant que la louve a été transportée aux Pays-Bas". Il n'y avait en outre "aucune trace de tissus sur la fourrure, les pattes et les griffes qui pourrait suggérer une captivité". Toujours selon les scientifiques, la louve venait de manger un castor. Pour le chercheur Geert Groot Bruinderink, la découverte de cette louve laisse à penser que ce n'est pas le seul loup qui rode dans le coin.

Nos partenaires