Le coton-tige, ce fléau

08/05/18 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: De Standaard

Les cotons-tiges sont l'un des déchets les plus fréquemment retrouvés sur les plages. Leur impact sur la biodiversité est tel, qu'on envisage de plus en plus sérieusement de les interdire partout en Europe. D'autant, qu'en plus d'être une plaie pour la nature, ils peuvent aussi être dangereux pour nos oreilles. Le point.

85% des déchets trouvés dans les mers et sur les plages du globe sont en plastique. La moitié de ce matériel est jetable. Et à la deuxième place, juste après les bouteilles, on retrouve le coton-tige. On estime que 5 milliards de cotons-tiges sont utilisés chaque année et l'on en retrouve plus d'un million de tonnes sur les plages et dans les égouts ... Les pays européens rejettent à eux seuls chaque année 100.000 tonnes de plastique en mer et 86 % des déchets plastiques sont des objets à usage unique. Pour nettoyer les plages européennes, on dépense 630 millions d'euros par an. Sur les 67 tonnes de déchets récupérés chaque année sur la côte belge, 95 % sont en plastique. Selon Le Soir, plusieurs communes ont même décidé d'interdire les objets en plastique jetables dans les bars, clubs et événements situés sur la plage.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires