La version "nettoyée" du projet d'accord sur le climat attendue mercredi, pour une adoption vendredi

08/12/15 à 21:11 - Mise à jour à 22:18

Source: Afp

Le président de la COP21, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, a annoncé mardi soir une "nouvelle étape" dans les négociations climatiques en cours avec la présentation, mercredi à 13h, d'"une version nettoyée" du projet d'accord négocié par les 195 pays présents au Bourget, au nord de Paris, en vue de conclure un accord censé limiter à maximum 2°C le réchauffement climatique mondial.

La version "nettoyée" du projet d'accord sur le climat attendue mercredi, pour une adoption vendredi

Au centre, Laurent Fabius, Président-désigné de la COP21 Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU, et Christiana Figueres Secrétaire éxecutive de l' UNFCCC © Reuters

"Nous devons maintenant passer à la préparation négociée de ce qui pourra être, le moment venu, notre accord", a déclaré le ministre français, ajoutant que cette nouvelle version permettra "d'avoir une vision d'ensemble des équilibres à trouver". "C'est une étape mais pas encore le résultat final de la négociation", a poursuivi M. Fabius.

La présentation du nouveau texte se fera à 13h, lors d'une réunion du Comité de Paris, l'organe qui chapeaute les négociations, a-t-il encore été annoncé. Les différentes délégations auront alors quelques heures pour analyser le contenu sur la table avant qu'une nouvelle réunion du Comité de Paris soit convoquée mercredi à 17h.

Cette nouvelle réunion permettra de recueillir les différentes réactions au texte avant de nouvelles "concertations en soirée et jusqu'au lendemain" au sujet des points en suspens, selon Laurent Fabius. "L'objectif est de présenter un texte final dans des délais compatibles avec son adoption formelle par la COP ce vendredi 11 décembre à 18h", a encore annoncé le président de la COP21.

D'ici là, de nouvelles consultations sont encore prévues ce mardi en soirée, voire au-delà, dans certains sous-groupes de discussion.

La réunion du Comité de Paris de ce mardi soir a également permis à certains co-facilitateurs désignés aux sein des différents sous-groupes de travail de faire rapport de l'état d'avancement des pourparlers. Il en est notamment ressorti que la plupart des parties ont exprimé leur volonté de voir l'objectif d'1,5°C de limitation du réchauffement global être repris "d'une manière ou d'une autre" dans l'accord final.

Nos partenaires