La récolte de miel est catastrophique

17/07/12 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif

La récolte de miel sera catastrophique cette année en Belgique. En plus de la mortalité anormalement haute des colonies qui a été observée à la sortie de l'hiver, les ruches survivantes souffrent des conditions climatiques.

La récolte de miel est catastrophique

© Reuters

"La récolte de printemps a été catastrophique. On compte un quart voire un tiers de production en moins que l'année dernière", explique Bernard Sabatier, responsable du rucher école de Seilles.

Le phénomène est généralisé en Belgique. La production de miel est en chute libre. "Les apiculteurs ont perdu 30 à 60 %. de leurs ruches à la sortie de l'hiver. C'est trois à quatre fois plus qu'il y a 20 ans. Cela a donc un impact sur les quantités produites. Ce n'est pas le seul phénomène : les conditions climatiques font que les abeilles ne sortent pas. Elles sont occupées à la transformation de la nourriture en chaleur. Toute l'Europe de l'Ouest est touchée", poursuit l'apiculteur.

Fin mai ou début juin, la récolte de printemps a été réalisée. Les apiculteurs ont récolté jusqu'à un tiers de quantité de miel en moins que les années précédentes. L'absence de soleil et les températures peu clémentes auront également un impact négatif sur la récolte d'été. "Même avec un mois d'août exceptionnel, ça ne changera rien. En août, on met les abeilles en hivernage. Si elles récoltent, ça doit leur servir pour l'hiver", commente le responsable du rucher école.

Alors qu'il travaille dans l'apiculture depuis 40 ans, Bernard Sabatier assure n'avoir jamais connu une année aussi catastrophique. Quant au prix du miel, il ne sera pas revu à la hausse. Les clients ne seront cependant pas tous servis.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires