La RDC réclame 21,622 milliards de dollars pour ses forêts

19/08/15 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Belga

La République démocratique du Congo (RDC) espère obtenir, pour s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques, plus de 21,5 milliards de dollars de la part des pays pollueurs lors de la conférence mondiale (COP21) de l'ONU sur le climat à Paris, rapporte mercredi la presse kinoise, citant le ministre congolais de l'Environnement et du Développement durable, Bienvenu Liyota Ndjoli.

La RDC réclame 21,622 milliards de dollars pour ses forêts

© Reuters

Entre 2021 et 2030, la RDC s'engage à s'adapter et atténuer les effets des changements climatiques. Concrètement, des mesures sont ou seront prises pour renforcer le stock carbone, en réduisant la déforestation et la dégradation des forêts. Pour mettre totalement son imposant massif forestier à contribution dans la lutte contre les changements climatiques, la RDC réclame 21,622 milliards de dollars de la part des pays pollueurs, selon le principe du pollueur payeur, a affirmé mardi M. Liyota, lors d'une conférence de presse à Kinshasa.Ce montant représente les besoins en financement de la "Contribution prévue déterminée au niveau national" (CPDN) de la RDC: dont 12,54 milliards de dollars pour la mise en oeuvre des initiatives d'atténuation annoncées et 9,08 milliards pour les mesures d'adaptation, a précisé le ministre, notamment cité par l'agence congolaise de presse (ACP, officielle). Selon lui, la CPDN de la RDC porte sur la période 2021-2030. Le taux de réduction des émissions de gaz à effet de serre prévu en l'an 2030, dans le cadre de la contribution de la RDC à l'effort mondial d'atténuation, est de 17%, soit environ 77 millions de tonnes équivalent CO2.

En savoir plus sur:

Nos partenaires