La pire qualité de l'air en 800.000 ans

15/03/14 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Le Vif

Les concentrations en CO2 ne cessent d'augmenter. Pour la première fois, le cap symbolique des 400 ppm (particules par million) a été dépassé cette semaine. "On a atteint le plus haut niveau en 800.000 ans", affirme samedi Jean-Pascal van Ypersele, professeur en climatologie à l'UCL et membre du GIEC, dans De Standaard. "On a pu remonter à 800.000 ans grâce à l'analyse de bulles d'air dans la glace de l'Antarctique."

La pire qualité de l'air en 800.000 ans

© Image Globe

"Le CO2 est l'un des plus importants gaz à effet de serre d'origine humaine et il joue un rôle crucial dans le réchauffement de la planète", rappelle M. van Ypersele. "La dernière fois qu'on a atteint 400 ppm remonte à 2 à 3 millions d'années. A l'époque, la température de la Terre était d'un à deux degrés plus chaude qu'aujourd'hui. Si ce scénario se répète, la glace au Groenland devrait fondre en 500 à 1.000 ans, ce qui ferait monter le niveau des eaux d'environ six mètres. Nous jouons avec le feu si nous n'agissons pas."

Alerte smog levée et retour progressif à des niveaux normaux

Après quatre jours marqués par des concentrations très élevées en particules fines PM10 (dont le diamètre est inférieur à 10 microns), la qualité de l'air s'améliore samedi progressivement via le nord du pays "grâce à une dispersion plus active (augmentation de la vitesse du vent, moindre stabilité de l'atmosphère, précipitations dans certaines régions)", indique la Cellule Interrégionale de l'Environnement (CELINE), sur son site internet. L'alerte smog a été levée comme prévu dans la nuit de vendredi à samedi.

"En raison de la forte charge de polluants présents dans l'atmosphère, les concentrations de PM10 n'ont pas encore retrouvé leurs niveaux normaux en ce samedi matin, mais l'amélioration se poursuivra tout au long de la journée, de sorte que nous devrions retrouver des taux normaux de PM10 en fin de journée dans l'ensemble du pays", ajoute CELINE.

La Cellule prévoit une qualité de l'air "assez bonne" (indice 4) sur l'ensemble du pays samedi, et une qualité de l'air "bonne" (indice 3) à Bruxelles à "assez bonne" (indice 4) en Wallonie et en Flandre dimanche.

La qualité de l'air "ne posera plus de problème particulier dans les prochains jours", précise CELINE.

Nos partenaires