La Floride bannit le changement climatique

10/03/15 à 10:46 - Mise à jour à 10:47

Source: Knack

L'état américain le plus touché par le changement climatique a interdit à ses fonctionnaires d'encore utiliser le terme dans les documents officiels.

La Floride bannit le changement climatique

la Floride © iStock

Selon les scientifiques, la Floride est l'état américain le plus sensible aux conséquences du réchauffement de la planète. La montée du niveau de la mer menace 30% de ses plages au cours des 85 années à venir.

Pourtant, le Florida Center for Investigative Reporting (FCIR) affirme que les employés du Département de Protection de l'Environnement ont reçu ordre des autorités floridiennes de ne plus utiliser les notions de "changement climatique", "réchauffement de la planète" et "durabilité" dans les communications officielles, les e-mails et les rapports.

Climatosceptique

La recommandation daterait de l'élection du gouverneur actuel de la Floride, le républicain Rick Scott élu en 2011. Ainsi, le rapport du Département de Protection de l'Environnement intitulé "Florida Oceans and Coastal Council's Annual Research Plan" et datant de 2009-2010 utilise encore 15 fois le mot de changement climatique. Le même document pour l'année 2014-2015 mentionne le terme uniquement dans les titres officiels de rapports ou de conférences d'avant l'élection de Scott. Désormais, les fonctionnaires doivent parler de "facteurs climatiques" ou de "changements liés au climat".

Malgré le consensus scientifique, le gouverneur Scott a déclaré à plusieurs reprises qu'il n'est pas convaincu que l'activité humaine, telle que l'utilisation de combustibles fossiles, soit à l'origine du changement climatique.

IPS/TE

En savoir plus sur:

Nos partenaires