La décennie 2001-2011 la plus chaude jamais enregistrée

23/03/12 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Le Vif

La décennie 2001-2011 a été "la plus chaude jamais observée sur tous les continents du globe", a indiqué l'Organisation météorologique mondiale (OMM), à l'occasion de la journée mondiale de la météorologie. La température moyenne durant cette décennie a été de 14,46 °C, contre 14,25 °C en 1991-2000 et 14,12 °C pour 1981-1990.

La décennie 2001-2011 la plus chaude jamais enregistrée

© Reuters

Cette température de 14,46°C correspond à la température moyenne à la surface du globe, terres et mers confondues. "Le changement climatique s'est accéléré pendant cette décennie", a poursuivi l'OMM, qui ajoute que "le rythme du réchauffement depuis 1971 est "remarquable". Des phénomènes atmosphériques comme La Nina "ont refroidi temporairement le climat certaines années", mais ils n'ont cependant pas interrompu "la tendance générale du réchauffement".

Selon l'OMM, "le recul spectaculaire et constant de la banquise de l'Arctique" est une des principales caractéristiques de l'évolution du climat durant les dix dernières années.

Pour la période 2001-2010, c'est 2010 qui fut l'année la plus chaude jamais observée depuis 1850, date des premiers relevés, avec une moyenne de 14,53 degrés suivie de près par 2005 (14,51 degrés).

La décennie a aussi été marquée par des phénomènes météo extrêmes, comme des inondations, des sécheresses, des cyclones, des vagues de froid et de chaleur. 48 des 102 pays étudiés par l'OMM durant cette décennie ont déclaré que leur record de chaleur absolu avait été battu durant cette période.

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires