La Chine interdit l'importation d'ivoire sculpté durant un an

27/02/15 à 08:03 - Mise à jour à 08:02

Source: Belga

La Chine a imposé une interdiction d'un an à l'importation d'ivoire ouvragé, en réponse aux critiques internationales accusant la demande croissante du marché chinois d'encourager le massacre des éléphants menacés d'extinction d'ici à une génération.

La Chine interdit l'importation d'ivoire sculpté durant un an

© Belga

La décision, censée avoir pris effet jeudi, a été annoncée dans un communiqué mis sur le site officiel de l'Administration des forêts. Elle survient à la veille de la visite en Chine du prince William, duc de Cambridge, qui mène activement campagne contre la contrebande internationale liée au braconnage des animaux sauvages, un sujet qu'il doit aborder lors d'une conférence à son passage dans la province du Yunnan (sud) mercredi.

La Chine est signataire de la Convention sur la protection des espèces en danger, mais les ventes d'ivoire ouvragé y sont légales. La consommation d'ivoire de contrebande a bondi ces dernières années, alimentée par le massacre annuel de dizaines de milliers d'éléphants.

La sculpture sur ivoire est un art ancien en Chine et ces objets finement ouvragés -souvent des scènes tirées de la tradition bouddhiste, mais aussi les simples baguettes traditionnelles- sont prisés des collectionneurs, qui y voient aussi un investissement de valeur.

Entre 800 et 900 affaires de contrebande d'ivoire sont mises au jour en Chine chaque année, selon les statistiques des douanes citées par le Quotidien de la jeunesse. Et plus de la moitié du commerce légal de l'ivoire est aussi impliqué dans des transactions illégales. En décembre dernier, un rapport conjoint de l'ONG environnementale Save the Elephants et de la fondation Aspinall a estimé à plus de 100.000 le nombre d'éléphants abattus entre 2010 et 2012, en raison principalement du commerce de l'ivoire en Chine qui a pris des proportions "hors de contrôle".

Pékin a déjà fermé au moins 10 ateliers d'ivoire légalement enregistrés et jeté en prison des centaines de trafiquants, mais ces mesures ne sont toujours pas à la hauteur, selon le rapport. Le prix de l'ivoire brut en Chine a bondi de 550 euros le kilo en 2010 à 1.540 euros en 2014, selon des chercheurs. L'interdiction décrétée d'un an sur l'ivoire sculpté "est destinée à mesurer les effets" sur la situation, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

En savoir plus sur:

Nos partenaires