L'UE craint "un accord minimaliste" à la COP21

25/11/15 à 19:54 - Mise à jour à 20:50

Source: Belga

Le commissaire européen en charge du climat, Miguel Arias Canete, s'est dit mercredi persuadé que la conférence de Paris sur le climat (COP21), qui s'ouvre dans quatre jours, débouchera sur un accord, mais craint qu'il ne soit "minimaliste".

L'UE craint "un accord minimaliste" à la COP21

Miguel Arias Canete, commissaire européen en charge du climat. © REUTERS/François Lenoir

"Nous aurons un accord à Paris. Je n'en ai aucun doute. Mais je m'inquiète du fait que nous pourrions arriver à un accord minimaliste", a lancé M. Canete, en charge de l'Action pour le climat au sein de l'exécutif européen, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

La communauté internationale s'est fixé comme objectif de contenir le réchauffement de la planète à 2°C par rapport à l'ère pre-industrielle, et l'accord de Paris est censé proposer un cadre d'action ambitieux pour y parvenir.

L'UE estime que cet accord doit comprendre trois éléments de base: un approche mondiale partagée sur un objectif à long terme, un mécanisme de réexamen régulier des promesses faites par les différents pays concernant leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de pouvoir, le cas échéant, les rendre plus ambitieuses et enfin un système "stable" pour garantir une évaluation "transparente" des mesures prises par les pays.

"Il reste beaucoup de travail à accomplir. Le texte actuel est trop long et complexe, avec bien trop d'options" proposées, a estimé le commissaire, en référence au projet d'accord sur la table des négociations.

Par ailleurs, les 28 "préféreraient que l'accord prenne dans un premier temps la forme d'un protocole pour exprimer une volonté politique forte", a expliqué M. Canete, soit "un texte solide et clair avec des engagements internationaux juridiquement contraignants".

Les Etats-Unis ont une position différente de celle de l'UE, liée à des "contraintes intérieures", a concédé le commissaire européen. "Ils ne peuvent pas accepter des objectifs internationaux légalement contraignants", a-t-il expliqué, faisant référence aux objectifs chiffrés de réduction d'émissions de GES.

Mais "des engagements doivent être contraignants", a assuré M. Canete, citant l'objectif à long terme, les règles qui s'appliqueront aux engagements des divers pays (évaluation, révision...) ou encore des objectifs intermédiaires pour 2050.

La conférence climat de Paris commencera ses travaux dès dimanche

La conférence climat de Paris, censée accoucher d'un accord universel contre le réchauffement climatique, commencera ses travaux dès dimanche 29 novembre, un jour plus tôt que prévu, a annoncé mercredi l'ONU.

Les délégués se retrouveront dimanche au Bourget, près de Paris, à 17H00 (16H00 gmt). Quelque 150 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus le lendemain, pour la cérémonie d'ouverture officielle.

Cette ouverture anticipée, à la demande des deux co-présidents des débats, vise à "permettre un meilleur usage possible du temps très limité dont disposent les délégués pour finaliser le projet d'accord", explique la Convention des Nations unies sur les changements climatiques (Cnuccc) dans une note aux Etats membres.

Les délégués ont jusqu'au samedi 5 décembre pour présenter à la Cnuccc un projet d'accord toiletté et lisible, afin que les ministres puissent prendre le relais et négocier plus au fond la semaine suivante.

La COP 21 doit clôturer ses travaux le 11 décembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires