L'incertitude autour des nuages renforce les inquiétudes autour du changement climatique

08/04/16 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Knack

On a longtemps cru que les nuages étaient le seul élément qui pouvait atténuer quelque peu le réchauffement climatique.

L'incertitude autour des nuages renforce les inquiétudes autour du changement climatique

Nuages © iStock

Les scientifiques ont sous-estimé le rôle des nuages dans le réchauffement climatique, ce qui pourrait signifier que ce dernier pourrait encore être plus dramatique que prévu. C'est ce qui ressort d'une étude de l'université de Yale.Selon les chercheurs, si les émanations de CO2 doublent par rapport à la période pré-industrielle, la température pourrait augmenter de 5,3 °. C'est beaucoup plus élevé que la marge de 2 à 4,6 ° qui avait été annoncé précédemment.

De l'analyse des données satellites, il ressort que les nuages qui se trouvent en haute atmosphère contiennent plus de liquides, et donc moins de glace que ce l'on pensait jusqu'à présent. Or des nuages contenant des cristaux de glace reflètent davantage la lumière du soleil et renvoient ses rayons vers l'espace. Empêchant que ceux-ci réchauffent la Terre.

La limite des deux degrés

Le fait que l'on ait sous-estimé la quantité de goutte d'eau dans les nuages signifie, selon cette même étude qui a été publiée dans le magazine Science, que les modèles qui prédisaient l'évolution du réchauffement climatique sont faussés.

Cela va aussi compliquer la tâche aux autorités à travers le monde qui souhaitent maintenir le réchauffement des températures en dessous des 2° comme annoncés lors de la COP21. La planète s'est déjà réchauffée de 1° depuis la révolution industrielle qui a fait grimper les émissions de CO2 de 40 %.

Les nuages sont donc un des plus importants facteurs d'incertitudes dans le changement climatique. Ce qui fait que des changements sur le court terme dans ces mêmes nuages pourraient avoir un énorme impact sur réchauffement climatique. (TE)

En savoir plus sur:

Nos partenaires