L'Australie pourrait tuer la moitié de ses koalas

12/02/16 à 11:01 - Mise à jour à 11:48

Source: Bbc

Le koala est si mignon qu'il attendrit même les coeurs endurcis. Mais, triste nouvelle, près de la moitié d'entre eux souffrent d'un terrible mal qui les ronge. Au point que l'Australie envisage une campagne d'euthanasie massive.

L'Australie pourrait tuer la moitié de ses koalas

© Reuters

Selon David Wilson, un professeur spécialiste des maladies infectieuses interrogées par la BBC, la population de koalas serait infectée par une maladie très douloureuse qui entraîne dans la plupart des cas la mort. Près de la moitié des koalas seraient déjà infectés selon lui. Mais dans certains groupes plus fermés, le taux de contamination s'élèverait même à 80%.

Cette terrible maladie s'appelle la chlamydia. Elle n'a cependant que peu à voir avec sa variante humaine. Elle se manifeste par les symptômes suivants : cécité, stérilité et une très douloureuse infection du système urinaire. Elle ne peut être soignée qu'avec une administration d'antibiotiques dans les premiers stades. Si elle est diagnostiquée à un stade ultérieur, le système digestif très spécifique du koala, qui lui permet de digérer des feuilles d'eucalyptus, empêche les antibiotiques d'agir.

Pour abréger leur souffrance et sauver les koalas sains, il faudrait donc massivement euthanasier les koalas malades. Pour David Wilson "cela peut sembler paradoxal, mais pour sauver les koalas de l'extinction, il faudrait tuer la moitié de sa population. C'est aussi le plus humain, car ces animaux souffrent le martyre."

Cette option radicale et crève-coeur ne fait évidemment pas que des émules. C'est pourquoi des scientifiques sont activement à la recherche d'un vaccin pour éviter l'hécatombe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires