L'Afrique du Sud évacue ses rhinocéros

12/08/14 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Le Vif

L'Afrique du Sud va évacuer plusieurs centaines de rhinocéros du célèbre parc Kruger, frontalier du Mozambique, pour tenter de les soustraire au braconnage qui décime l'espèce depuis plusieurs années, a annoncé la ministre de l'Environnement.

L'Afrique du Sud évacue ses rhinocéros

© Reuters

"Nous avons pris une décision sur cette question de leur déplacement", a déclaré la ministre Edna Molewa, confirmant la décision de capturer et d'envoyer des centaines d'animaux vers d'autres réserves du pays ou à l'étranger. "Nous pourrons en déplacer jusqu'à 500", a précisé Sam Ferreira, scientifique attaché aux parcs nationaux sud-africain, qui était au côté de la ministre pour la conférence de presse. Lors du dernier recensement réalisé en 2013, la population des rhinos dans le parc Kruger, long de 400 km du nord au sud, était estimée entre 8.400 et 9.600 individus.
Sur les six premiers mois de l'année 2014, 558 rhinos ont été tués en Afrique du Sud, dont 370 dans le seul parc Kruger.

Le braconnage a explosé à la fin des années 2000, lorsque la demande pour la corne de rhinocéros a brutalement explosé, essentiellement au Vietnam et en Chine.

La corne se vend aujourd'hui à prix d'or sur le marché noir de la médecine asiatique, où on lui prête différentes vertus, jamais démontrées par la science. Jusqu'à présent, l'Afrique du Sud avait déployé des moyens militaires dans le parc pour tenter de dissuader les braconniers, qui viennent essentiellement du Mozambique frontalier. Mais l'ampleur du massacre a poussé le gouvernement à envisager d'autres moyens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires