L'acidification des océans, responsable de la plus grande extinction d'espèces

10/04/15 à 07:15 - Mise à jour à 07:14

Source: Belga

L'acidification des océans causée par la forte augmentation de dioxyde de carbone après d'énormes éruptions volcaniques, a provoqué la plus grande extinction d'espèces de l'histoire de la Terre il y a 252 millions d'années, ont déterminé des chercheurs.

L'acidification des océans, responsable de la plus grande extinction d'espèces

© iStock

Plus de 90% des espèces animales marines et plus des deux-tiers des espèces terrestres ont disparu. En absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l'atmosphère, la composition chimique des océans s'est modifiée pour devenir plus acide, ce qui a eu des conséquences catastrophiques sur la faune et la flore, ont expliqué ces scientifiques, dont l'étude est publiée jeudi dans la revue américaine Science. Ces résultats vont être utiles pour aider les scientifiques à comprendre la menace que représente pour la vie marine l'acidification actuelle des océans.

"Les scientifiques suspectaient depuis longtemps qu'une acidification des océans s'est produite pendant la plus grande extinction de tous les temps mais on ne disposait pas jusqu'alors de preuves", a relevé Matthew Clarkson, un géo-scientifique de l'université d'Edimbourg (Royaume-Uni) qui a coordonné ces travaux.

Les quantités de dioxyde de carbone rejetées dans l'atmosphère liées à l'extinction de masse d'il y a 252 millions d'années étaient probablement plus importantes que les réserves d'énergie fossiles d'aujourd'hui, ont noté ces scientifiques. Mais, selon eux, le rythme de progression rapide des émissions de CO2 était alors similaire à celui d'aujourd'hui. Et il a été un facteur clé dans l'acidification des océans à cette époque, ont-ils souligné.

La grande extinction dite de Permien-Triasique s'est étalée sur une période de 60.000 ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires