"Il est possible de réduire son empreinte écologique, même dans des conditions extrêmes"

13/06/14 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Le Vif

L'explorateur belge Dixie Dansercoer et le Canadien Eric McNair-Landry ont parcouru la distance record de 4.044,9 km en 55 jours en kite lors de l'expédition Greenland ICE. Ils sont ainsi les premiers explorateurs polaires non-assistés et non-motorisés à avoir effectué le tour complet de la calotte glaciaire du Groenland. "Ce genre d'aventure sportive est l'occasion d'attirer l'attention du public sur la problématique du changement climatique", a expliqué vendredi le Belge, Dixie Dansercoer.

"Il est possible de réduire son empreinte écologique, même dans des conditions extrêmes"

© Image Globe

"Lors de cette expédition, nous avons notamment voulu prouver qu'il est possible de réduire sont empreinte environnementale, même dans les conditions les plus extrêmes. Eric et moi avons survécu avec près de 18 cl de carburant par jour pour nous chauffer. Les emballages plastiques de notre nourriture étaient biodégradables", indique M. Dansercoer.
Les explorateurs se sont déplacés exclusivement à la force du vent tout au long de leur traversée. "Le kite est un moyen moderne, écologique et rapide de se déplacer sur la glace", selon le Belge.
Dixie Dansercoer a vécu sa neuvième "grande expédition". "A travers les années, j'ai pu constater moi-même les changements climatiques qui surviennent en Arctique. Ils sont tout particulièrement visibles au niveau de l'Océan arctique. La glace se brise et fond à vue d'oeil."

La route choisie pouvait durer jusqu'à 80 jours sur la glace. Ils étaient prêts à parcourir 5.000 km. Mais face aux contraintes de la météo et du terrain, la distance et le temps de voyage ont été écourtés. Eric et Dixie ont foulé le 3.166e km après 47 jours de déplacement, dépassant ainsi le record du monde Arctique reconnu de 3.120 km établi en 2009 par Adrian Hayes.

Dixie Dansercoer et Eric McNair-Landry ont également collecté des données scientifiques sur le réchauffement climatique à l'attention d'un comité scientifique spécialisé en la matière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires