Guerre des gangs chez les dauphins

28/03/12 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Le Vif

Pour capturer les femelles des autres groupes et défendre les leurs, les grands dauphins sont capables d'organiser des complots en équipe.

Guerre des gangs chez les dauphins

© Thinkstock

Comment les grands dauphins choisissent-ils leurs femelles ? Les spécialistes ne sont pas sans savoir que ces animaux marins vivent en clan. Mais, jusqu'alors, on ignorait quel était le "process de recrutement" de nouvelles concubines au sein du groupe. Une équipe de chercheurs a observé pendant plus de 30 ans les grands dauphins de la baie des requins en Australie. Et leurs résultats prouvent une nouvelle fois l'intelligence de l'espèce : ils sont capables d'organiser des complots en équipe pour capturer les femelles des autres groupes et défendre les leurs.

Le Docteur Richard Connor, qui observe les grands dauphins depuis le début de l'étude, explique à la BBC que les dauphins savent défendre leurs intérêt. Certains individus du groupe ont la charge d'aller rechercher et ramener des femelles fertiles. Leurs expéditions peuvent durer plus d'un mois.

Une organisation complexe

Mais lorsque les uns partent à la chasse, il n'est pas question que le groupe se laisse attaquer. Certains animaux ont donc la mission de défendre leur propre femelles, et d'attaquer les adversaires au besoin. En revanche, lorsqu'ils doivent se défendre ensemble, les dauphins ne sont pas rancuniers, et les frontières entre les clans s'effacent. Ils savent s'allier pour protéger leurs femelles en cas de menaces plus importantes.

Dans un milieu où les mauvaises rencontres sont nombreuses, cette organisation bien rodée est le signe d'une grande intelligence, selon le Docteur Richard Connor. Cela montre en effet qu'ils sont capables d'envisager des relations sociales complexes : ils ne sont pas seulement agressifs avec les inconnus, mais savent s'en faire des alliés, et même changer de camps si cela sert leurs intérêts. Et hormis les humains, les grands dauphins de la baie des requins sont les seuls animaux à agir ainsi.

Léonore Guillaume, L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires