Frelon asiatique, écrevisse de Louisiane et raton laveur menacent la nature wallonne

14/07/16 à 17:32 - Mise à jour à 17:31

Source: Belga

Le raton laveur s'est fortement répandu ces dernières années en Wallonie et apparaît aujourd'hui en Flandre. L'écrevisse de Louisiane émerge aussi, tandis que le frelon asiatique pourrait prochainement s'installer en Belgique, menaçant sa biodiversité. Tous trois sont repris sur une liste de 37 plantes et animaux exotiques invasifs publiée jeudi par la Commission européenne.

Frelon asiatique, écrevisse de Louisiane et raton laveur menacent la nature wallonne

© iStock

Parmi ces espèces, 21 sont déjà bien implantées en Belgique, 11 pourraient s'y établir prochainement et cinq ne s'y établiront probablement jamais du fait des conditions climatiques, selon un communiqué de presse.

Le raton laveur provient d'Allemagne et s'est installé en Wallonie en traversant les forêts, explique Maud Istasse, experte au SPF Environnement. Il apparaît également en Flandre, où cinq individus morts ont été retrouvés en 2015.

L'écrevisse de Louisiane, elle, est élevée dans plusieurs pays d'Europe pour la production de viande et pour les aquariums. Mais elle s'échappe facilement et endommage les digues en creusant ses galeries, détruit la végétation aquatique et est porteuse d'un champignon fatal aux écrevisses indigènes. C'est une espèce émergente en Belgique.

Maud Istasse épingle aussi le frelon asiatique, qui pourrait s'établir prochainement dans la région. L'espèce a rapidement colonisé le territoire français à partir de 2005. C'est un prédateur pour les abeilles et il participe à l'affaiblissement des ruchers.

Les Etats européens doivent désormais appliquer une série de mesures pour prévenir l'introduction de ces espèces sur leur territoire et lutter de manière coordonnée contre leur propagation.

Nos partenaires