Forum mondial de l'eau : une semaine pour trouver des solutions

12/03/12 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

Ce lundi débute le 6e Forum mondial de l'eau à Marseille. Son principal objectif est l'apport de solutions à la crise de l'eau, et notamment au partage des ressources en eau potable dans le monde.

Forum mondial de l'eau : une semaine pour trouver des solutions

© Image Globe

Le 6e Forum mondial de l'eau s'ouvre ce lundi à Marseille. Près de 20.000 participants de 140 pays sont attendus à cet évènement qui se clôturera le 17 mars : institutions, entreprises, associations, élus locaux, mais également des chefs d'Etat et de gouvernement pour l'inauguration de ce lundi. L'ouverture du forum sera assurée par le Premier ministre et ministre de l'Ecologie français, François Fillon.


Outre l'évocation de solutions liées aux problèmes de l'eau dans le monde, des conférences et des expositions seront proposées durant la semaine afin de sensibiliser les visiteurs sur les enjeux internationaux de l'eau et les avancées en la matière.

Un accès à l'eau potable et à des sanitaires pour tous


Les précédents forums, réunis tous les trois ans depuis 1997 étaient essentiellement consacrés à établir un diagnostic sur l'accès à l'eau dans le monde. Celui de Marseille s'intitule "Le temps des solutions" et a ouvert une plate-forme de solutions en ligne.


"Il faut trouver les moyens de mettre en application le droit à l'accès à l'eau et l'assainissement pour tous reconnu en 2010 par l'ONU", a rappelé Gérard Payen, conseiller du secrétaire général de l'ONU pour les questions liées à l'eau.


Fin 2010, 89% de la population mondiale, soit 6,1 milliards de personnes, avaient accès à des "sources améliorées d'eau potable", soit plus que l'objectif du millénaire (88%) fixé pour 2015. En revanche 2,5 milliards de terriens ne disposaient pas encore de toilettes et de nombreuses maladies liées à un manque d'eau ou à de l'eau non potable continuaient à toucher certains pays.


Reste à savoir comment assurer de l'eau saine et une alimentation suffisante aux plus de 9 milliards d'habitants prévus en 2050.


Autre sujet d'inquiétude, le partage des ressources d'eau, enjeu de souveraineté des Etats, alors que 15% des pays dépendent à 50% d'une eau venue de l'extérieur. Les ministres réunis mardi devaient adopter une déclaration commune appelant à accélérer les efforts sur l'ensemble de ces problèmes.

Le Vif.be avec L'Express.fr

Nos partenaires