Feu vert pour une route à travers l'Amazonie

08/01/13 à 06:59 - Mise à jour à 06:59

Source: Le Vif

Une majorité de communautés indigènes s'est prononcée en faveur d'un projet routier contesté en Amazonie bolivienne, à l'issue d'une consultation de plusieurs mois, a indiqué lundi le tribunal électoral bolivien. "Sur les 58 communautés consultées, trois d'entre elles ont rejeté le projet routier", a indiqué Juan Carlos Pinto, directeur d'une unité technique du tribunal électoral.

La consultation, effectuée entre juillet et décembre l'an dernier, concernait 58 des 69 communautés amazoniennes. "Onze d'entre elles ont choisi de ne pas exercer leur droit à la consultation", a déclaré Vilma Velasco, présidente du tribunal. Le résultat de la consultation permet au pouvoir législatif et judiciaire de réviser la loi 180, qui en octobre 2011 avait décrété la zone du Tipnis "intangible" et précisait qu'aucune route ne devait traverser le territoire.

Le parc naturel amazonien du Tipnis, dans le centre du pays, est considéré comme un habitat ancestral par les communautés indigènes locales, qui ont organisé deux importantes marches sur La Paz pour s'opposer au projet routier. "L'Assemblée (législatives) va devoir analyser les résultats de la consultation et interpréter correctement la loi 180", a déclaré le ministre des Travaux publics, Vladimir Sanchez. De son côté, Fernando Vargas, un des leaders de la région du Tipnis, opposé à la construction de la route, a estimé que le rapport du tribunal électoral était "truffé de mensonges, de prébendes et, par conséquent, n'a aucune valeur juridique".

Feu vert pour une route à travers l'Amazonie

© Reuters

Nos partenaires