Éléphanteau né à Planckendael : "Nous avons bon espoir que tout se passe bien"

22/04/15 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Belga

L'éléphanteau qui est né dans la nuit de mardi à mercredi à Planckendael est toujours dans un état critique.

Éléphanteau né à Planckendael : "Nous avons bon espoir que tout se passe bien"

© Belga

L'équipe de soigneurs du parc animalier est toutefois positive. "Nous avons bon espoir que tout se passe bien", a-t-elle précisé. L'animal, un mâle, a entretemps été séparé de sa maman et est nourri par un vétérinaire.

Au terme d'une gestation de 605 jours, May Tagu a mis au monde son premier petit vers 04h50, mais celui-ci est dans un état critique en raison de la maladresse et l'inexpérience de la mère. "Habituellement, la mère doit aider son petit à se tenir droit sur ses pattes, mais en raison de sa maladresse, May Tagu ne le fait pas", a expliqué le soigneur Ben Van Dyck.

"Il est très important qu'un nouveau-né soit sur ses pattes endéans les cinq heures après sa naissance, afin qu'il puisse téter sa mère. Nous avons un peu attendu mais, après quatre heures, nous avons finalement décidé de séparer le jeune éléphant de sa mère. Le vétérinaire l'a examiné. C'est un petit mâle solide et en pleine santé. Dès que nous le jugerons opportun, nous le réintroduirons dans le groupe."

"Nous avons vraiment bon espoir que tout se passe bien. May Tagu ne repousse pas son petit et les autres animaux du troupeau réagissent positivement à l'arrivée du nouveau-né", a-t-il ajouté.

Planckendael examinera régulièrement la situation durant les prochaines heures et journées et partagera ses informations sur son site internet et les réseaux sociaux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires