Ecolo et Groen dénoncent le soutien du gouvernement à "l'exploitation de l'Arctique"

22/05/13 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

Ecolo a dénoncé mercredi le soutien du gouvernement, via l'organisme du Ducroire, l'assureur-crédit des entreprises belges à l'étranger, à l'entreprise belge De Nul pour la construction d'un port gazier et pétrolier à Sabetta (Russie), en bordure de l'océan Arctique, point de départ "d'une exploitation pétrolière et gazière dans les eaux polaires".

Ecolo et Groen dénoncent le soutien du gouvernement à "l'exploitation de l'Arctique"

© Image Globe

L'association environnementale Greenpeace, qui a révélé cette décision dans un communiqué, a l'intention de la combattre devant le Conseil d'Etat. "Le gouvernement fédéral avait pourtant les capacités d'opposer le veto de ses ministres de tutelle (Johan Vande Lanotte, Koen Geens et Didier Reynders) à cette décision au sein du conseil d'administration de l'institution", ont déploré les députés Thérèse Snoy (Ecolo)et Kristof Calvo (Groen) dans un communiqué.

Ecolo juge qu'en cautionnant de la sorte cet investissement, le gouvernement fédéral "se place en porte-à-faux complet" avec une résolution votée à la Chambre en faveur de la protection de l'Arctique, une région "menacée par le réchauffement climatique et l'exploitation de son sous-sol".

Cette résolution de 2011 demandait un moratoire international pour toute activité d'exploration ou toute expansion des activités d'extraction des ressources minérales, à tout le moins dans les zones maritimes, rappellent les Verts.

Le futur port gazier et pétrolier de Sabetta (péninsule de Yamal, au nord-ouest de la Sibérie) serait le point de départ d'une exploitation pétrolière et gazière dans les eaux polaires. Pour Ecolo et Groen, "le gouvernement fédéral cède ici de manière totalement irresponsable au court-termisme économique".

Interrogé par Belga, l'office du Ducroire était dans l'impossibilité de confirmer l'information dans l'immédiat.

En savoir plus sur:

Nos partenaires