Des chercheurs élaborent une nouvelle manière d'évaluer le stress des forêts

06/09/16 à 12:22 - Mise à jour à 12:21

Source: Belga

Une équipe internationale de scientifiques sous la direction de chercheurs de l'université de Wageningue (Pays-Bas) a élaboré une nouvelle manière de répertorier les forêts.

Des chercheurs élaborent une nouvelle manière d'évaluer le stress des forêts

prétexte © Getty Images/iStockphoto

Réaliser ces cartographies est devenu très important lors de cette décennie étant donné que la sécheresse et la chaleur provoquent la destruction de différentes parties des forêts dans le monde.

L'équipe internationale de scientifiques a déterminé que l'on pouvait détecter les zones les plus sensibles des forêts avec des satellites. Elle a publié les résultats de ses recherches dans le dernier numéro de Nature Climate Change.

"Les forêts tropicales sont très importantes pour la biodiversité mais aussi pour la régulation du climat", explique le principal auteur de l'article, Jan Verbesselt. "Il est donc frappant que nous n'ayons pas encore réussi à suivre leur santé et à prévoir à quels endroits la sécheresse ou d'autres facteurs de stress frappent".

Les chercheurs ont déterminé une nouvelle manière pour utiliser les informations satellites afin de détecter suffisamment tôt les facteurs de stress dans les forêts. "L'idée de base est simple", précise Marten Scheffer, un autre chercheur qui a étudié les capacités de résilience des systèmes complexes. "Quand la résilience diminue, le système prend plus de temps pour se réparer à la suite de perturbations mineures. (...) Et nous avons en effet observé que la fluctuation naturelle du niveau de "verdure" des forêts est plus lente aux endroits que nous supposons fragiles".

Nos partenaires