Des centaines d'animaux marins retrouvés morts dans un filet de pêche fantôme

19/04/18 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: The Independent

Un filet de pêche fantôme a encore frappé. Une centaine de cadavres de poissons et requins ont été découverts dans un filet abandonné au large des îles Caïman.

Des centaines d'animaux marins retrouvés morts dans un filet de pêche fantôme

Des sceaux, de la corde, des bouteilles, un long câble et même un arbre étaient emmêlés dans le filet. © Twitter/Dominik Martin-Mayes et Pierre Lesieur

C'est un plongeur qui a découvert cet horrible spectacle : le filet entremêlé a certainement dérivé dans la mer des Caraïbes durant plusieurs mois, capturant et tuant la faune marine sur son passage. Dominik Martin-Mayes a expliqué au journal The Independent que les animaux étaient dans un tel état de décomposition avancée qu'il était impossible de dire de quelles espèces ils faisaient partie.

C'est ce lundi après-midi que l'homme et ses amis ont découvert le filet meurtrier. "Au début, nous pensions que c'était une simple bûche, mais à mesure que nous nous en approchions, nous avons pu constater qu'il s'agissait en fait d'un filet avec flotteurs", a-t-il expliqué au journal. "J'ai alors sauté dans l'eau et ce que j'ai vu m'a horrifié. Cela m'a coupé le souffle - le premier animal que j'ai vu était un jeune requin océanique".

Lire aussi : L'acidification des océans, un danger pour la biodiversité marine

Dominik a alors demandé à l'un de ses amis de prendre un couteau pour l'aider à couper le filet et libérer les animaux piégés. Malheureusement, pour la plupart d'entre eux, il était déjà trop tard : "Nous avons fait ce que nous pouvions pour libérer une partie de cette vie marine, mais la grande majorité était déjà morte".

Réaction des autorités

Le gouvernement des îles Caïmans a lancé une alerte mardi afin de demander aux plaisanciers de les aider à déplacer le filet. D'après le plongeur, ce dernier a certainement dérivé sur une centaine de kilomètres de l'endroit où il l'avait aperçu la première fois, six kilomètres au nord de Grand Cayman.

Tim Austin, directeur adjoint du ministère de l'Environnement, a déclaré au journal local le Cayman Compass que le nombre de créatures emmêlées dans ce filet indique qu'il flotte certainement à la dérive depuis un bon bout de temps.

"Si nous arrivons à le localiser, nous pourrons évaluer s'il est possible de le récupérer ou le remorquer quelque part afin de le sécuriser jusqu'à ce qu'il puisse être traité en toute sécurité", a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par The Independent. "Nous ne voulons pas qu'il finisse dans le récif, nous devons arrêter cette pêche fantôme mortelle".

Essayer malgré tout de les sauver

Dominik Martin-Mayes a déclaré que ses amis et lui avaient réussi à sauver un certain nombre de poissons et même un requin, qu'il estimait être prisonnier à 15 mètres de profondeur. Ils ont trouvé des sceaux, de la corde, des bouteilles, un long câble qui "semblait disparaître dans les profondeurs" et même un arbre emmêlé parmi les centaines de carcasses.

Lire aussi : Hécatombe "catastrophique" de coraux dans la Grande barrière

"Au plus le nombre d'animaux prisonniers est important, au plus il y en davantage qui s'approchent pour dévorer les cadavres et qui se font alors prendre à leur tour", a-t-il ajouté.

Ils ont pourtant été incapables de rester très longtemps dans l'eau, notamment à cause des courants marins forts, des autres prédateurs de l'océan et du risque de rester coincés dans le filet : "Le seul but d'un filet est de tuer - si vous vous coincez la main dedans, vous vous noierez", prévient-il.

Chavagne Mailys

Nos partenaires