Découverte d'un microcontinent sous l'Océan Indien

25/02/13 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Le Vif

Une équipe internationale de chercheurs a publié sa récente découverte de restes d'un microcontinent. Ce fragment, situé sous une épaisse couche de lave plusieurs mètres sous l'Océan Indien, a été baptisé Continent Mauritia, selon le site Nature Géoscience et Slate.fr

Certains indices ont été étudiés par le chercheur et géologue Bjorn Jamtveit de l'université d'Oslo. C'est une analyse minutieuse de grains de sable récoltés sur une plage mauricienne qui a pu mettre en évidence la présence de zircon et d'une série d'autres granites. Ceux-ci datent d'au moins 660 millions d'années. Alors que la roche locale la plus ancienne remonte à plus de 8,9 millions d'années. Le chercheur a également découvert un échantillon de zircon qui daterait même de près de 1,97 milliard d'années.

"Nous avons pu montrer que les fragments de continent ont continué à se déplacer presque exactement au-dessus du panache volcanique de la Réunion, ce qui explique pourquoi ils sont noyés par des roches volcaniques et n'avaient jamais été identifiés auparavant", a déclaré Bernard Steinberger, du centre de recherches allemand GFZ.

Suite à une activité volcanique de l'île, il y a 61 à 84 millions d'années, l'ancienne croute terrestre serait remontée à la surface de la Terre ce qui expliquerait la présence de Zircon.

L'hypothèse d'un ancien continent qui se serait décroché de l'île de Madagascar est lancée. Plusieurs analyses du sol sous-marin de l'océan Indien ont d'ailleurs révélé que la croûte est par endroits beaucoup plus épaisse et atteint 25 à 30 kilomètres au lieu de 5 à 10.

Selon The Australian, Mauritia serait l'explication de l'anomalie géologique que constituent ces îles pour les géologues.

Nos partenaires