Ces oiseaux marins qui s'adaptent au réchauffement climatique

18/05/12 à 16:17 - Mise à jour à 16:17

Source: Le Vif

Pour se nourrir, les mergules nains d'Arctique pêchent des zooplanctons dans les eaux de la mer du Groenland. Avec le réchauffement climatique, ces eaux se réchauffent et la taille des planctons diminue. Les mergules nains doivent donc aller chercher leur nourriture ailleurs.

Ces oiseaux marins qui s'adaptent au réchauffement climatique

© Thinkstock

Selon une étude du CNRS et du Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive, rapportée par le site Notre-planète.info, les mergules nains sont les plus petits oiseaux marins (150 grammes) et les plus nombreux présents en Atlantique Nord (40 à 80 millions). Pour se nourrir et alimenter leurs poussins, ils pratiquent la pêche aux copépodes, de petites crevettes planctoniques. Ils en capturent 65 000 par jour. Ces planctons sont plus grands et plus riches en graisses lorsqu'ils sont pêchés dans des eaux glaciales et ils sont plus petits et moins énergiques lorsqu'ils viennent des eaux tempérées.
Avec le réchauffement climatique, les eaux de la surface de la mer du Groenland se réchauffent. Les mergules nains d'Arctique ont adapté leur régime alimentaire et effectuent des trajets plus longs en mer pour pêcher. Ils tentent d'atteindre des mers plus froides.
Ils parviennent à survivre pour l'instant, mais dans quelques décennies la température risque d'augmenter d'un peu plus de deux degrés. Ils risquent alors de devoir se déplacer encore plus loin.

Le Vif.be

Nos partenaires