Accord de Paris: comment l'énergie fossile continue d'être financée par l'argent public

12/10/17 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Le financement du charbon, du pétrole et du gaz venant des principales banques de développement atteint 5 milliards de dollars, et ce malgré la signature de l'accord de Paris.

Des milliards de dollars d'argent public ont été engloutis dans de nouveaux projets de combustibles fossiles par les six plus grandes banques de développement au monde. Les militants qui dénoncent ce financement demandent que cela cesse. Leur analyse révèle également que l'argent du contribuable donné à ce type de projets a été comptabilisé comme financement "climatique", note le Guardian.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos