A 20 ans, il nettoie la berge de la rivière de son village en six jours

16/04/15 à 13:26 - Mise à jour à 13:25

Source: Le Monde

Boyan Slat, un écologiste néerlandais de 20 ans, a ramassé seul la totalité des déchets qui recouvraient le bord de la rivière près de chez lui. Une opération menée en seulement six jours, au rythme d'un sac-poubelle rempli par jour.

A 20 ans, il nettoie la berge de la rivière de son village en six jours

© Youtube/IAMECO Warrior

C'est une mission qui a fait grand bruit parmi les écologistes locaux. Agacé par les centaines d'ordures plastiques jetées au bord de la rivière devant laquelle il passe tous les matins en vélo pour aller travailler, Boyan Slat décide d'agir, comme le raconte Le Monde dans son édition de mercredi.

Avec une pince et des gants, il décide de remplir chaque jour un sac-poubelle pendant environ une demi-heure. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il avance rapidement. Très impliqué, il modifie même l'heure de son réveil pour ne pas arriver en retard au travail. L'évolution quotidienne de son nettoyage est racontée à travers des images sur le réseau Imgur, un site d'hébergement d'images américain.

Des réactions qui s'enchainent

L'action a déclenché un grand nombre de réactions sur place comme sur les réseaux sociaux. Les passants l'encouragent lorsqu'il passe à côté de lui et soutiennent son mouvement. Un ami lui, conquis par la cause, l'aide régulièrement dans son ramassage. Sur Imgur, plus de 1 000 commentaires accompagnent ces photographies au quotidien. En moins d'une semaine, tous les déchets, ou presque, ont disparu et la berge est méconnaissable.

Boyan Slat espère au travers de cette expérience, avoir convaincu chacun de faire la même chose. Si chacun remplissait un sac-poubelle de déchets par an, les conséquences seraient considérables pour la planète d'après le principal intéressé. "Cela prend seulement trente minutes, ça fait une vraie différence, et vous serez surpris de constater à quel point vous vous sentez bien après", confirme-t-il. L'environnement aussi a visiblement ressenti la différence puisqu'un foulque eurasien, une race d'oiseau vivant en bord de lac, a construit son nid à l'endroit nettoyé.

Un écologiste actif

Boyan Slat n'en est pas à sa première mission de la sorte. En 2013, c'est lui-même qui avait fait la promesse de ramasser la moitié des déchets dans le gyre du Pacifique Nord, le tout en dix ans. C'est l'opération "Ocean Cleanup" (nettoyage des océans) qui consiste en d'immenses barrages flottants. Le courant pousserait les déchets plastiques vers les barrages et un catalyseur pourrait ensuite ramasser le tout.

En 2014, après un an d'étude sur la faisabilité et la fiabilité du concept menée avec une équipe de cent scientifiques internationaux, l'affaire s'avère viable. Depuis lors, Boyan Slat travaille sur le lancement de sa nouvelle machine.

L'an dernier, Le Vif s'était penché sur ce projet.

Par Camille Ledun

Nos partenaires