40% des espèces communes d'oiseaux sont en déclin à Bruxelles

13/06/12 à 06:43 - Mise à jour à 06:43

Source: Le Vif

Quelque 40% des espèces communes d'oiseaux sont en déclin à Bruxelles. Sur 36 espèces analysées par l'association ornithologique Aves depuis 114 "points d'écoute" disséminés à Bruxelles depuis 1992, 12 populations d'oiseaux augmentent, 10 sont stables et 14 déclinent, selon le journal Le Soir.

40% des espèces communes d'oiseaux sont en déclin à Bruxelles

© Thinkstock

"59% des espèces nicheuses ont une population de moins de 100 couples", note Aves. "L'avifaune bruxelloise est déjà fortement appauvrie", relève Jean-Yves Paquet, directeur du service d'études chez Aves. Ces oiseaux communs représentent à eux seuls un tiers des oiseaux nicheurs de la capitale et est donc un bon indicateur des populations d'oiseaux, estime l'organisation.

Ce sont les migrateurs qui semblent le plus touchés: sur les sept espèces, cinq sont en déclin (rousserolle verderolle, fauvette, ...), tandis que les corvidés (geai, pie, choucas, ...), les cavernicoles indigènes (pic-vert, pic épeiche, mésange bleue et charbonnière, étourneau sansonnet) et les espèces "liées au bati" (pigeon biset, tourterelle truque, ...) se portent plutôt bien ou progressent même.

"Il est difficile de dire si leur déclin est dû à un manque de nourriture ou à des problèmes lors de leur migration. En tous cas, on constate dans d'autres villes que la qualité de l'air urbain a un impact direct sur l'abondance du 'plancton aérien' qui profite aux hirondelles de fenêtre et aux martinets", explique encore Jean-Yves Paquet.

Les espèces qui augmentent sont la perruche alexandre, le pigeon biset, le choucas des tours, la buse variable et la perruche à collier. Celles qui diminuent sont la fauvette grisette, le faucon crécerelle, le moineau domestique, le pouillot fitis et l'étourneau sansonnet.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires