Environ 2.000 étudiants en médecine à Bruxelles pour réclamer des garanties sur leur avenir

14/03/14 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Le Vif

(Belga) Environ 2.000 étudiants en médecine et dentisterie se sont rassemblés vendredi à Bruxelles pour réclamer des garanties quant à leur avenir et la sauvegarde du système de santé belge. Le cortège est parti de la place de l'Albertine vers 15h et se dirige vers le cabinet de la ministre de la Santé publique Laurette Onkelinx. Une rencontre est programmée vers 15h30.

Organisée par la plateforme "Pour des soins de santé de qualité et accessibles", présidée par le Comité InterUniversitaire des étudiants en Médecine (CIUM), la manifestation plaide pour la préservation du système de soins de santé "qui montre de plus en plus de signes de maladie grave". Les manifestants, majoritairement vêtus d'une blouse blanche, réclament des garanties pour les étudiants en médecine et médecine dentaire afin qu'ils obtiennent un numéro INAMI au terme de leurs études. "C'est notre dernier recours", a indiqué Amandine Henry, porte-parole du CIUM. "Nous avons souvent demandé gentiment et poliment à rencontrer la ministre pour avancer sur ce dossier, en vain. Les étudiants en ont marre." Dans un objectif de maîtrise des dépenses de soins, une loi de 1996 limite le nombre de numéros INAMI attribués aux médecins. Selon le CIUM, entre 2014 et 2020, de 6.500 à 7.500 médecins seront diplômés en Fédération Wallonie-Bruxelles pour seulement 2.830 numéros INAMI disponibles. Seul un étudiant diplômé sur trois aura donc accès à la profession. Le cortège se dirige vers la place de la Liberté et une délégation de 12 étudiants partira ensuite à la rencontre de la ministre de la Santé publique. Une réunion d'environ 25 minutes est programmée. (Belga)

Nos partenaires