Environ 160.000 Turcs vivraient en Belgique, dont 3/4 ont pris la nationalité belge

09/07/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Le Vif

(Belga) En 50 ans, la population turque résidant en Belgique est passée de 320 personnes (en 1961) à 157.500 (estimation pour 2012). C'est ce qui ressort d'une étude démographique réalisée par Quentin Schoonvaere, chercheur de l'UCL, en collaboration avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme. Cette analyse détaillée d'un demi-siècle de flux migratoires Turquie-Belgique a été présentée au Centre mardi.

Quentin Schoonvaere, se basant sur les chiffres du Registre National de 2010, estime qu'au 1er janvier 2012, 157.500 personnes nées avec la nationalité turque résidaient en Belgique. Environ 3/4 d'entre elles auraient acquis la nationalité belge après s'être installées. Ce chiffre ne tient pas compte des enfants des migrants, nés sur le territoire belge. "Si on inclut cette deuxième génération, la population d'origine turque devrait avoisiner les 200.000 personnes," explique le chercheur. La communauté est encore appelée à s'agrandir, ajoute Quentin Schoonvaere, "car 3.000 à 4.000 titres de séjour sont délivrés chaque année à des ressortissants turcs. Cette population assez jeune connaît également un taux de fécondité légèrement plus élevé que les ménages d'origine belge." Dans les années 60, une forte demande de main-d'oeuvre, entre autres dans les industries et les mines wallonnes, avait provoqué les premiers départs massifs d'hommes turcs vers la Belgique. Ils représentent actuellement la cinquième nationalité étrangère la plus présente en Belgique, derrière les Marocains, Italiens, Français et Néerlandais. (Belga)

Nos partenaires