Entre 2009 et 2012, 19% de tués en moins sur les routes wallonnes grâce aux radars

06/08/13 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Le Vif

(Belga) La Région wallonne a commencé en 2009 à installer des radars fixes sur ses autoroutes aux endroits les plus mortels. "Entre 2009 et 2012, il y a une diminution des accidents mortels de 19%", indique le cabinet du ministre wallon des Travaux publics, Carlo Di Antonio, mardi à l'Agence Belga.

Entre 2009 et 2012, 19% de tués en moins sur les routes wallonnes grâce aux radars

Les radars belges ont enregistré beaucoup plus d'infractions. Plus de 685.000 procès-verbaux ont été dressés pour excès de vitesse sur nos autoroutes au cours du premier semestre 2013. Du côté du cabinet Di Antonio, on explique que "les radars ne sont pas là pour sanctionner, mais pour amener à diminuer la vitesse aux endroits dangereux. En France, avec la mise en place massive des radars, le nombre de tués sur les routes est passé de 8.000 à 4.000 en dix ans." Autre technologie qui fait son apparition: le radar-tronçon. Celui-ci calcule la vitesse moyenne des véhicules entre deux points donnés. "Pour le moment nous n'avons qu'un seul tronçon équipé de ce système, mais on souhaite le voir se développer. Il permet de réduire la vitesse sur l'entièreté d'un tronçon dangereux. Avec les radars normaux, les gens freinent pour le radar mais accélèrent dès qu'ils l'ont passé", explique le cabinet Di Antonio. Depuis l'installation des radars en 2009, la Région wallonne a noté 11% d'accidents en moins entre 2009 et 2012, avec une baisse de 19% des accidents mortels. La première cause de décès sur les routes est la vitesse excessive, suivie par la conduite sous influence et l'absence de ceinture. (Belga)

Nos partenaires