Entre 12 et 18 mois nécessaires pour rendre la technologie 4G opérationnelle à Bruxelles

06/06/13 à 16:18 - Mise à jour à 16:18

Source: Le Vif

(Belga) Si un cadre législatif était trouvé en faveur d'un déploiement de la 4G à Bruxelles, il faudrait encore entre 12 et 18 mois avant de pouvoir rendre cette technologie opérationnelle, estime Geert Standaert, directeur de la technologie (CTO) chez Belgacom. La préparation d'un plan de gestion pour la 4G en Belgique serait en outre assez ardue si Bruxelles n'entrait pas dans la danse.

Entre 12 et 18 mois nécessaires pour rendre la technologie 4G opérationnelle à Bruxelles

Les opérateurs mobiles estiment qu'en raison de la norme régionale actuelle à respecter pour les ondes émises par les antennes de GSM, la technologie 4G, dernière génération d'internet mobile qui offre une vitesse dix fois supérieure à la 3G, ne peut se développer à Bruxelles. D'après BELTUG, l'association belge des managers ICT, les entreprises et les institutions publiques observent une augmentation du nombre des appels interrompus et constatent que l'internet mobile en revient à des vitesses plus faibles. Or, "Bruxelles, qui représente 25% du trafic mobile en Belgique, a besoin de réseaux mobiles performants pour son rayonnement international et surtout pour son avenir économique", estime BELTUG. Belgacom confirme, de son côté, la "dégradation de services existants" dans certains quartiers de la capitale et un taux plus important des appels interrompus à Bruxelles qu'ailleurs dans le pays. En attendant Bruxelles, Proximus propose un réseau 4G dans plus de 100 villes et communes belges, soit environ 35% de couverture sur le pays. La couverture à la Côte est particulièrement étendue. La technologie est déjà déployée en périphérie bruxelloise (Overijse, Grimbergen, Vilvorde ou Meise). Mais la stratégie de Belgacom n'est pas d'encercler la Région capitale, précise M. Standaert. Belgacom a encore indiqué jeudi qu'il poursuivait ses investissements dans la technologie 3G+, trois fois plus rapide que la 3G. 35% des appareils qui ont Proximus comme opérateur sont compatibles avec la 3G et l'opérateur estime que 65% des outils qui sont actuellement vendus dans ses magasins sont des smartphones. L'utilisation moyenne de l'internet mobile pour un client Proximus est de 250Mb par mois aujourd'hui. Mais l'opérateur s'attend à ce que le volume de data mobile en décembre soit 2,5 fois plus élevé qu'en décembre 2012. (Belga)

Nos partenaires