Enseignement supérieur - Le Parlement veut stimuler et améliorer la valorisation des acquis de l'expérience

11/02/14 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Le Vif

(Belga) La commission de l'Enseignement supérieur du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi une résolution demandant au gouvernement d'améliorer la promotion et le fonctionnement des dispositifs de valorisation des acquis de l'expérience (VAE), un mécanisme qui permet à un candidat d'être admis dans un cycle d'études sur base d'une expérience professionnelle acquise.

Approuvé à l'unanimité mardi, le texte préconise un renforcement du cadre légal afin d'établir un régime de reconnaissance réciproque des décisions de valorisation d'acquis de l'expérience afin qu'un dossier de candidature accepté dans un établissement soit valable dans un autre proposant le même type de formation. Cette résolution, qui sera soumise prochaine en plénière, réclame également au gouvernement d'envisager l'octroi d'allocation d'études au-delà de l'âge de 35 ans afin d'aider les étudiants VAE, généralement plus âgés que les autres étudiants. La valorisation des acquis de l'expérience est une nouveauté issue la réforme de Bologne de 2003 sur l'enseignement supérieur. Elle permet à toute personne justifiant d'au moins 5 années d'expérience professionnelle en lien avec la filière choisie de suivre des études supérieurs pendant au moins un an, et ce sans nécessairement disposer du titre légal requis. Ce dispositif, qui concerne tous les niveaux d'enseignement supérieur, tous les programmes et les diplômes à l'exception des études de médecine, est néanmoins fort peu populaire en Fédération Wallonie-Bruxelles, d'où la volonté du Parlement de le stimuler. "En plus d'être un moteur de la connaissance et de l'innovation en Fédération Wallonie-Bruxelles, la VAE permet de valoriser l'excellence de nos travailleurs et contribue à réduire les inégalités d'accès à l'enseignement supérieur", souligne le député Michel de Lamotte (cdH), initiateur de la résolution approuvée mardi. Vu la proximité des élections, aucune initiative décretale en la matière n'est toutefois attendue avant la prochaine législature. (Belga)

Nos partenaires