Enseignement supérieur: accord sur l'Académie mais pas encore sur les pôles géographiques

10/01/13 à 17:14 - Mise à jour à 17:14

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est accordé jeudi sur la création d'une Académie de Recherche et d'Enseignement Supérieur (ARES), l'un des deux volets de la réforme du paysage de l'enseignement supérieur préconisée par le ministre Jean-Claude Marcourt. Les ministres devront par contre se revoir la semaine prochaine sur la question de la création de pôles géographiques.

Enseignement supérieur: accord sur l'Académie mais pas encore sur les pôles géographiques

Le ministre-président Rudy Demotte s'est montré optimiste sur l'issue du dossier qui suscite une franche hostilité de l'UCL et de certaines hautes écoles et divise la majorité Olivier. "Nous ne sommes pas devant un 'non possumus' même s'il faudra encore un peu de travail", a-t-il souligné à l'issue de la réunion du gouvernement. Plusieurs pistes sont sur la table, indiquait-on à bonne source: la création de 5 pôles (Bruxelles, Hainaut, Liège-Luxembourg, Namur et Brabant wallon) préconisée par M. Marcourt, 4 pôles dont l'un associe Bruxelles et Brabant wallon ou 7 pôles. M. Demotte a insisté sur l'importance de la création d'une Académie à l'échelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Ceux qui pensaient que l'on allait régionaliser l'enseignement supérieur peuvent être rassurés", a-t-il dit. (VIM)

Nos partenaires