Enquête sur un humoriste égyptien accusé d'insulte au président Morsi

01/01/13 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Le Vif

(Belga) Le procureur général égyptien a décidé mardi d'ouvrir une enquête visant l'animateur d'une émission populaire de satire politique, Bassem Youssef, accusé d'avoir insulté le président islamiste Mohamed Morsi, a indiqué une source judiciaire.

Dans son émission Al-Barnameg (Le Programme), M. Youssef s'est gaussé des islamistes au pouvoir et de l'élargissement temporaire des pouvoirs de M. Morsi, qui avait déclenché une crise dans le pays en novembre et décembre. L'enquête a été confiée à un magistrat du Caire, et l'animateur pourrait être convoqué pour interrogatoire, selon cette source. La plainte à l'origine de l'enquête a été déposée par un avocat, Ramadan Abdel Hamid al-Aqsari, qui a par le passé cherché à poursuivre en justice nombre de personnalités du monde politique et médiatique. Selon le site d'informations Egypt Independent, l'ouverture d'une enquête ne signifie toutefois pas nécessairement que Bassem Youssef fera l'objet de poursuites judiciaires. Le procureur de l'Etat nommé par M. Morsi, Talaat Ibrahim, avait ordonné le 27 décembre l'ouverture d'une enquête contre trois dirigeants de l'opposition accusés d'inciter au renversement de M. Morsi, premier président civil et islamiste d'Egypte. Mais l'avocat ayant déposé la plainte à l'origine de cette enquête s'est depuis rétracté. (KAV)

Nos partenaires