Enquête pour homicide ouverte à la suite du décès d'un candidat de Koh Lanta

28/03/13 à 17:11 - Mise à jour à 17:11

Source: Le Vif

(Belga) Une enquête préliminaire pour "homicide involontaire" a été ouverte par la justice française afin de rechercher les causes de la mort d'un candidat de l'émission de télé-réalité Koh Lanta la semaine dernière lors du tournage au Cambodge.

Résidant à Villejuif en région parisienne, Gérald Babin, 25 ans, avait succombé le 22 mars à une crise cardiaque au premier jour de tournage de la 16e saison de l'émission phare de télé-réalité de la chaîne TF1, dans l'île de Koh Rong, dans le sud du Cambodge. Son corps est arrivé jeudi matin à l'aéroport de Roissy à Paris. Il doit être autopsié vendredi matin à l'institut médico-légal de la capitale. L'enquête a été confiée à la police judiciaire, a précisé le parquet de Créteil. Selon Adventure line productions (ALP), la société de production en France de l'émission Koh-Lanta, Gérald Babin a été pris de crampes lors du premier jeu qui suit l'arrivée des participants sur le site. Il a été pris en charge par le médecin urgentiste de l'émission qui lui a prodigué les premiers soins, avant de décider de l'évacuer vers l'hôpital où il est décédé. ALP a par ailleurs annoncé jeudi son intention de porter plainte en diffamation après un témoignage anonyme mettant en cause l'attitude de la production vis-à-vis du décès, largement repris par le site Arrêt sur Images. Après cet événement, le premier pour un programme de télé-réalité français, TF1 a annoncé l'annulation de la saison 2013 et tous les candidats sont rentrés chez eux. Les autorités cambodgiennes ont classé l'affaire, estimant qu'il s'agissait d'une mort naturelle. Gérald Babin avait, comme tous les autres candidats, bénéficié d'une visite médicale lors du processus de sélection, selon TF1. (PVO)

Nos partenaires