Enfant maltraité à Mouscron - Mandats d'arrêt confirmés pour la mère et le beau-père de Brayan

23/07/13 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Tournai a confirmé, mardi (BIEN : mardi), les mandats d'arrêt délivrés vendredi dernier à l'encontre de Miguel D'Hondt (26 ans) et sa compagne Gaëlle Verhamme (24 ans), inculpés de traitement inhumain et dégradants, coups et blessures avec notamment la circonstance aggravante que les faits ont entraîné une incapacité permanente ou la perte d'un organe. La victime étant le petit Brayan, âgé de 2 ans et demi, fils de Gaëlle, qui est toujours dans le coma à l'hôpital universitaire Saint-Luc.

Mardi matin, le couple a comparu devant la chambre du conseil de Tournai et celle-ci a désigné un psychologue et un psychiatre chargé de dresser un rapport d'expertise. Les deux inculpés, qui restent présumés innocents, seront bientôt confrontés car ils sont en désaccord sur les faits. La maman reconnaît juste ne pas avoir dénoncé plus tôt son nouveau compagnon, par amour. Le beau-père reconnaît avoir mis quelques claques à l'enfant, trop turbulent à son goût. Jeudi dernier, Gaëlle Verhamme avait emmené son fils aux urgences après une nouvelle scène de coups qui s'était déroulée la veille. L'enfant souffrait de brûlures et avait de nombreuses traces de coups sur le corps. Son sexe était nécrosé. L'enfant avait été emmené en urgence vers l'hôpital universitaire Saint-Luc à Bruxelles. Le couple, qui vivait dans une maison sociale le long de la rue du Théâtre à Mouscron, a été interpellé et arrêté après avoir été entendu par le juge d'instruction. Ils sont incarcérés à Mons et Tournai et repasseront devant la chambre du conseil dans 28 jours. (Belga)

Nos partenaires