Encore des élus locaux N-VA qui claquent la porte du parti

22/10/13 à 09:28 - Mise à jour à 09:28

Source: Le Vif

(Belga) Deux conseillers communaux de Wellen viennent de quitter la N-VA, imitant par là d'autres dissidents dans sept autres villes et communes limbourgeoises, à Beringen, Borgloon, Houthalen-Helchteren, Lummen, Nieuwerkerken et Peer. Ce phénomène intervient après un certain nombre d'autres crises dans une série de localités où la N-VA a pris les rênes du pouvoir lors des élections communales de 2012. A Keerbergen, dans le Brabant flamand, une échevine N-VA s'est vu retirer ses compétences pour son manque de collaboration au sein du Collège. A Turnhout, en province d'Anvers, la majorité des élus N-VA ont quitté le parti après un conflit local.

Cette fuite des élus n'inquiète pas l'appareil du parti nationaliste. "C'est un phénomène tout à fait normal, lié au succès rapide d'un parti", explique mardi le président du parlement flamand, Jan Peumans, dans le Belang Van Limburg. "La N-VA est passée de 200 à 1.600 conseillers communaux. Que certains soient gagnés par l'envie d'arrêter semble tout à fait normal, il n'y a pas lieu de paniquer", commente-t-il. Le journal a également interrogé un politologue de l'université de Hasselt, Johan Ackaert, qui n'est pas non plus surpris mais qui précise que ces événements pourraient jouer un rôle déterminant lors des prochaines élections. "Un parti qui a le vent en poupe mais qui ne dispose pas de structures locales fortes peut miser sur des succès rapides mais cela ne lui rapportera pas grand-chose à long terme. Le VLD a connu cette évolution quand Verhofstadt a créé l'Open Vld", indique-t-il. Le politologue s'attend à ce que ces phénomènes de crise locaux conjugués au fait que le président du parti se concentre désormais sur la vie politique anversoise n'aideront pas la N-VA lors des élections de l'année prochaine. "Il reste six mois, c'est encore fort long. Mais il ne m'étonnerait pas qu'après avoir remporté en 2012 les élections locales en faisant valoir des thématiques nationales, la N-VA perde l'an prochain les élections nationales sur base de thématiques locales", a-t-il indiqué. (Belga)

Nos partenaires