En Colombie, McGuinness, ministre et ex-IRA, conseille aux Farc de décréter une trêve

01/04/14 à 23:04 - Mise à jour à 23:04

Source: Le Vif

(Belga) En visite en Colombie, le vice-Premier ministre nord-irlandais, Martin McGuinness, a rappelé mardi à la guérilla des Farc l'importance de décréter un cessez-le-feu unilatéral, citant en exemple l'Armée républicaine irlandaise (IRA), dont il fut un dirigeant.

Dans un entretien au quotidien El Tiempo de Bogota, M. McGuiness, négociateur durant le processus de paix en Irlande du Nord, a assuré que la trêve de l'IRA a permis de favoriser l'accord, qui fut signé en 1998, mettant fin à 30 ans de violences. "Oui je peux leur dire que cela a fonctionné en Irlande du Nord: mener des pourparlers de paix dans un climat de paix", déclare-t-il, à l'adresse des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), la plus vieille rébellion d'Amérique latine fondée en 1964. Le gouvernement colombien a ouvert en 2012 des négociations de paix avec les Farc, qui se déroulent à Cuba, sans trêve sur le terrain militaire. Une option exclue par le président Juan Manuel Santos avant de parvenir à un accord final. "Chaque camp doit convaincre ses opposants de son sérieux, et la seule manière de le faire est de réaliser des gestes importants", souligne le vice-Premier ministre nord- irlandais. La guérilla colombienne, qui compte encore plus de 7.000 combattants selon le gouvernement, a déjà observé des trêves durant la Noël mais seulement de manière temporaire, exigeant en vain que les autorités cessent également les opérations militaires à son encontre. (Belga)

Nos partenaires