En cas d'échec des négociations, Ianoukovitch prêt à utiliser la force

21/02/14 à 21:25 - Mise à jour à 21:25

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de la diplomatie polonaise, Radoslaw Sikorski, a révélé vendredi soir que le président Viktor Ianoukovitch se préparait à avoir recours à la force si l'opposition rejetait l'accord pour sortir de la crise en Ukraine.

En cas d'échec des négociations, Ianoukovitch prêt à utiliser la force

"On avait des signaux qu'en cas d'un échec de l'accord, le président Ianoukovitch se préparait à utiliser les forces du ministère de l'Intérieur", a-t-il expliqué devant la presse à son retour à Varsovie. "Qui plus est, en cas d'échec à mettre sur le compte de l'opposition (...) il lui aurait été politiquement plus facile d'avoir recours à la violence. Et c'est pour cela que la situation était tellement tendue", a précisé le ministre évoquant un épisode de ces négociations filmé à son insu à l'hôtel Kiev et diffusé sur internet. On y voit le ministre visiblement énervé lancer aux leaders de l'opposition : "Si vous n'êtes pas d'accord, vous aurez la loi martiale, l'armée, vous serez tous morts". "L'atmosphère était tendue. Certains d'entre vous ont peut-être vu l'enregistrement. Ce n'était pas un stratagème politique. C'était mon appréciation de la situation qui aujourd'hui déjà peut sembler ne plus être d'actualité, mais cet après-midi c'était réel", a-t-il expliqué. Le ministre polonais a par ailleurs salué "le rôle constructif" de l'envoyé spécial de la Russie, Vladimir Loukine, bien que ce dernier n'ait finalement pas signé l'accord. (Belga)

Nos partenaires