Emeutes à Ferguson - Le gouverneur du Missouri ordonne le départ de la Garde nationale

21/08/14 à 21:24 - Mise à jour à 21:24

Source: Le Vif

(Belga) Le gouverneur du Missouri a ordonné jeudi le départ de Ferguson des militaires de la Garde nationale, de cette ville de la banlieue de Saint-Louis en proie à des émeutes raciales pendant plus de dix jours après la mort d'un jeune noir abattu par un policier blanc.

"Comme la situation continue de s'améliorer, j'ai ordonné à la Garde nationale du Missouri d'engager un processus de retrait systématique de la ville de Ferguson", a expliqué le gouverneur Jay Nixon. Pour lui, la police de l'Etat est désormais en mesure d'assurer la sécurité de Ferguson, où le policier Darren Wilson, 28 ans, a abattu le 9 août Michael Brown, 18 ans et non armé, d'au moins six balles. La mobilisation de la Garde nationale, dont les premières troupes étaient arrivées lundi, avait été considérée comme le signe de l'échec de la police de l'Etat et de la police locale à gérer la situation, lorsque les manifestations de plusieurs centaines de personnes avaient dégénéré en émeutes et actes de vandalisme. Le gouverneur avait précisé dès le départ que la mission de la Garde nationale serait très "limitée", précisant que son rôle consisterait uniquement à protéger le quartier général de la police qui avait été pris pour cible par certains manifestants. La police de l'Etat et la police locale devaient rester seules en charge de la sécurité publique. Les funérailles du jeune homme sont prévues lundi, et plusieurs rassemblements sont prévus au cours du week-end. Les versions de la police et de plusieurs témoins divergent. Pour les uns, Michael Brown aurait tenté de se saisir de l'arme du policier qui l'a abattu. Pour d'autres témoins, dont l'ami de Michael Brown qui l'accompagnait, il avait les mains en l'air. Sa mort a pris une dimension nationale aux Etats-Unis, où elle a ravivé le spectre des émeutes raciales. (Belga)

Nos partenaires