Émeutes à Ferguson : le Conseil de l'Europe dénonce des entraves aux droits de l'Homme

21/08/14 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire général du Conseil de l'Europe, Thorbjoern Jagland, a dénoncé jeudi l'usage excessif de la force et les arrestations de journalistes la semaine dernière lors des émeutes de Ferguson, aux Etats-Unis, s'inquiétant de ces "entraves" aux droits de l'Homme.

Émeutes à Ferguson : le Conseil de l'Europe dénonce des entraves aux droits de l'Homme

Les Etats-Unis, en accédant au statut d'observateur au Conseil de l'Europe, une institution paneuropéenne en pointe dans la défense des libertés fondamentales, "ont accepté de défendre les principes et les valeurs de notre organisation", a-t-il relevé dans un communiqué. Et M. Jagland de se dire "particulièrement préoccupé par l'usage excessif de la force imputé à la police et les arrestations de manifestants pacifiques, parmi lesquels des journalistes qui ne font que leur métier". "Ces faits constituent une entrave au plein exercice des droits de l'Homme, au premier rang desquels le droit de réunion et la liberté d'expression", a-t-il précisé. Ces droits constituent "le fondement de la démocratie", a-t-il rappelé. La semaine dernière, la presse américaine avait dénoncé le climat de guerre et les interpellations musclées de journalistes pendant les émeutes raciales qui secouent cette ville du Missouri depuis plus de dix jours, après la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc. (Belga)

Nos partenaires